Réduire la douleur des Courbatures & mieux récupérer par UCPmuscu.com
Lutter contre les Courbatures
8 janvier 2018
Dans ce Tutoriel par UCPMuscu.com, on vous explique comment réussir vos premières tractions strictes - première étape de votre progression de Gymnastique en CrossFit - de manière progressive et efficace.
TUTORIEL UCPmuscu : Vos premières Tractions Strictes
10 février 2018

S’entraîner lorsqu’on manque de temps (20 minutes par jour) ?

Peut-on s’entraîner efficacement en seulement 20 minutes par jour ? Traduit par UCPmuscu.com depuis CrossFit.com - article original par Pat Sherwood, CrossFit Level 4 Trainer - Membre de CrossFit HQ.

Peut-on s’entraîner efficacement en seulement 20 minutes par jour ? Traduit et commenté par UCPmuscu.com depuis CrossFit.com - article original par Pat Sherwood, CrossFit Level 4 Trainer - Membre de CrossFit HQ.

Pour beaucoup d’entre nous (et, pour être franc, moi le premier) s’entraîner régulièrement peut rapidement devenir compliqué, et ce pour une bonne et simple raison : on manque de temps.

 

Je sais, certains d’entre vous me diront « quand on veut s’entraîner, on trouve le temps », et je suis parfaitement d’accord avec ça. Néanmoins, il peut arriver qu’on soit obligé de prendre simplement MOINS de temps pour s’entraîner, et que, malgré tout, on souhaite continuer d’améliorer ses capacités et sa condition physique.

 

Mais… Est-ce possible ? C’est ce qu’on va voir dans cet article.

 

Cet article est la traduction de l’article « CrossFit.com in 20 minutes », paru le 20 janvier 2018 dans le CrossFit Journal par Pat SHERWOOD.

 

Pat SHERWOOD est un ancien Navy Seal, devenu CrossFit Level 4 Trainer (le plus haut niveau décerné par CrossFit), il pratique le CrossFit depuis 13 ans, il dirige la Box CrossFit Linchpin et est membre du staff de CrossFit HQ (présentateur de diverses émissions et coordinateur des séminaires CrossFit – il en a effectué personnellement environ 200).

Peut-on s'entrainer efficacement en seulement 20 minutes par jour ? Traduit par UCPmuscu.com depuis CrossFit.com - article original par Pat Sherwood, CrossFit Level 4 Trainer - Membre de CrossFit HQ.

Par Sherwood.

Peut-on améliorer sa condition physique en 20 minutes par jour ?

 

Il y a quelques mois, quelqu’un que je ne connais pas m’a contacté par Instagram pour me demander conseil. Elle m’a dit être une mère célibataire ayant, en plus, un travail à pleins temps. Sa situation actuelle la laissant avec seulement une vingtaine de minutes par jour à dédier à son fitness.

Sa question : Avec si peu de temps libre chaque jour, est-il possible pour elle de maintenir, ou d’améliorer sa condition physique, ou perdrait-elle son temps ?

Ma réponse était simple et précise : je lui ai qu’il était certain qu’elle pourrait améliorer sa condition physique en 20 minutes par jour, et je lui ai recommandé qu’elle se tourne vers un CrossFit Coach de confiance pour lui écrire un programme. Après ma réponse, je n’ai plus eu d’autres contact avec cette personne, et je me demande quelle voie a-t’elle choisi ? Est-ce qu’elle a rentabilisé pleinement son temps chaque jour, ou est-elle simplement restée affalée sur son canapé par frustration ?

Je sais que de nombreuses personnes se retrouvent souvent dans une situation similaire (ndt : moi le premier, Pat !) j’ai donc décidé de prendre 15 jours d’entraînement publiés sur CrossFit.com et vous présenter rapidement comment les adapter pour s’entraîner en seulement 20 minutes par jour.

 

Peut-on s’entraîner efficacement en seulement 20 minutes par jour ? Traduit par UCPmuscu.com depuis CrossFit.com - article original par Pat Sherwood, CrossFit Level 4 Trainer - Membre de CrossFit HQ.

Si vous n’avez que 20 minutes par jour, il peut être difficile de « tout faire » efficacement. En revanche, à partir de 30 minutes par jour, il est possible de travailler efficacement sur ses séances de Force « Heavy Days » ou sur des WOD’s plus longs, permettant d’accéder à un programme complet et efficace. – Par CrossFit.com

TIME !

 

Établissons quelques règles générales.

Je pars du principe que tout doit rentrer dans ces 20 minutes : l’échauffement, l’entraînement, le retour au calme, la mobilité, etc.

Au vu du peu de temps à notre disposition, certaines choses seront impossibles, comme effectuer des WOD’s longs. On ne fera pas de « Murph » ou de course de 10km. Bon, la plupart des CrossFitters seront ravis d’entendre ça, bien qu’effectuer un travail de longue durée une fois de temps à autre est très important. Aussi, il sera dur d’effectuer un bon « heavy day » (ndt : séance de travail de la force impliquant des charges lourdes, voire proches du maxi) qui, en général, requiert un plus long échauffement, du travail technique, une gamme montante en charge relativement longue et des temps de repos de trois à cinq minutes entre les séries d’efforts maximaux (ndt : si ce type de travail ne vous parle pas, vous pouvez lire notre article à ce sujet, ici).

Dit autrement, le fait d’être restreint à une fenêtre de 20 minutes par jour nous empêche de respecter l’une des règles fondamentale du CrossFit, qui est « d’améliorer sa capacité de travail sur différents domaines temporels et modaux » (ndt : en gros, sur des niveaux d’intensité et de durée extrêmement variable – cette phrase est pas la plus « claire » à traduire). Il est clair que 20 minutes par jour pour s’entraîner, ce n’est pas flexible du tout, nous devrons donc faire des compromis. Les échauffements devront être courts et focalisés sur le nécessaire. Les retours au calme et étirements prendront sur le temps de travail. Parfois même, les premiers ou seconds rounds d’un WOD seront un échauffement progressif (ndt : Snatch 15 fois 40kg plutôt que 10 fois 60, ou effectuer 15 pull-ups plutôt que 10 Chest-to-bar pull-ups, par exemple). Le scénario que je présente n’est donc pas un scénario idéal, ni même recommandé, mais il n’en reste pas moins une option largement meilleure que d’abandonner votre fitness simplement par manque de temps.

Bien sur, il va de soi que si respecter les charges ou nombres de répétitions présenté ci-dessous Rx’d (ndt : tel que prescrit) dépasse vos capacité physiques actuelles, adaptez ou modifiez l’entraînement autant que nécessaire. A présent, CrossFit.com propose chaque jour, avec ses WOD’s, des conseils d’exécution, d’adaptation et différentes indications qui peuvent vous aider à adapter ce WOD à votre niveau actuel, tout en les adaptant à vos 20 minutes.

Si, au début d’un entraînement, vous ne vous sentez pas pleinement échauffés, n’hésitez pas à démarrer vos premiers rounds ou minutes d’efforts à un rythme plus modéré, puis à faire augmenter le rythme d’exécution progressivement, au fur et à mesure que vos sensations s’améliorent.

 

Bien sur, faites aussi un effort pour analyser de manière tout à fait honnête votre emploi du temps, dans l’espoir d’augmenter votre temps d’entraînement disponible à 25, puis 30 minutes. La plupart d’entre-nous perdons bien plus de temps inutilement chaque jour que nous le pensons.

 

Au moment ou je rédige ces entraînements, le 19 Octobre 2017, je souhaitais sélectionner 15 jours d’entraînement publiés sur CrossFit.com, donc, j’ai simplement sélectionné chaque entraînement du 1er au 15 Octobre 2017. J’avoue que je m’attendais à une tâche monumentale à l’idée d’adapter tous ces entraînements à une fenêtre de 20 minutes de temps, mais ce ne fut pas le cas.

Pour finir, et avant de passer à nos séances, je tenais à préciser que l’information que je vous propose est ici n’a pas besoin d’être appliquée de manière rigide. Mon but est simplement de vous aider à vous ouvrir à l’idée qu’e étant un peu créatif, il est parfaitement possible d’améliorer son fitness avec peu de temps libre. Les concepts présentés ci-dessous sont un simple point de départ, et vous disposez d’une liste sans fin de manières d’employer efficacement vos 20 minutes d’entrainement.

 

Les Entraînements.

 

(Ndt : les entraînements notés ci-dessous sont ceux tels que proposés par CrossFit.com. Les variantes « 20 minutes » sont expliquées en détail dans le commentaire de chaque WOD.)

1er Octobre :

Jour de repos.

Prenez 10 minutes pour effectuer une marche rapide, puis 10 minutes de plus à vous étirer. Une autre option est de dédier 20 minutes à la préparation de vos repas pour les prochains jours. Vous pouvez ici consacrer ces 20 minutes au travail technique d’un mouvement qui vous pose problème. Répétez ces consignes pour chaque jour de repos à venir.

 

2 Octobre :

AMRAP 10 minutes :

3 Burpees box-jump over (60/50cm)

3 Deadlifts (100/70kg)

6 Burpees box-jump over (60/50cm)

6 Deadlifts (100/70kg)

9 Burpees box-jump over (60/50cm)

9 Deadlifts (100/70kg)

Etc…

Prenez 10 minutes pour vous échauffer au Dadlift, et préparer vos jambes et votre région lombaire à l’effort. Faites quelques Burpees box-jump over. Si vous prévoyiez d’effectuer ce WOD aux charges prescrites, mais que vous n’avez pas eu le temps d’atteindre une charge supérieur à 80kg par exemple, effectuez le WOD à 80kg. Vous compenserez une charge plus faible par un nombre de reps plus important.

 

3 Octobre :

For Time,

400m Run

Rest 1mn

Run 800m

Rest 2mn

Run 1200m

Rest 3mn

Run 1600m

Effectuer un travail de sprint sans avoir échauffé ses jambes est une très mauvaise idée. Voici un moyen d’obtenir un entraînement plus adapté à nos 20 minutes : Courez à allure modérée durant 5 minutes. Augmentez progressivement l’allure de votre course chaque minute durant ces 5 minutes, jusqu’à ce que la 5ème minute soit particulièrement inconfortable. A présent, il vous reste 15 minutes, donc, durant les prochaines 10 minutes, effectuez 6 rounds d’une minute de Sprint, suivi d’une minute à allure faible. Concluez par 3 minutes de « trottinage »/marche rapide en guise de retour au calme.

 

4 Octobre :

AMRAP 12 minutes :

10 Cal Bike

15 Push-ups

20 Pistols squats alternés

Si vous avez le matériel nécessaire et êtes en mesure d’effectuer des pistols, cet entraînement est parfaitement adapté à votre emploi du temps serré. Prenez 8 minutes pour vous préparer aux pistols, faire quelques push-ups et effectuer quelques rapides sprints au vélo pour faire grimper votre rythme cardiaque. Dans les 12 minutes à suivre, savourez le WOD.

Si vous ne vous sentez pas pleinement prêts au départ des 12 minutes, démarrez à un rythme plus modéré vos premiers tours, jusqu’à vous sentir prêt à faire grimper l’intensité (cette recommandation s’applique à tous le entraînements effectués sur un temps limité).

Si vous n’avez pas de vélo, ramez pour 10 calories. Si vous n’avez pas de rameur non plus, faites 30 secondes de Shuttle Sprints (ndt : courses navettes sur une dizaine de mètres). Si vous ne maîtrisez pas les pistols, trouvez une régression adaptée sur CrossFit.com (ndt : quelques idées dans notre tutoriel ici). Si vraiment, vous ne trouvez aucune régression adaptée, faites simplement 20 air squats. On trouve toujours un moyen.

 

5 Octobre :

Jour de repos

 

6 Octobre :

15-12-9 reps, For Time, de :

Power Cleans (61/43kg)

Thrusters (61/43kg)

Si vous pouvez travailler à charge prescrite, alors prenez 12 minutes pour vous échauffer, et placez un time cap de 8 minutes pour le WOD. Si vous vous savez capable d’effectuer le WOD en moins de 5 minutes, prenez les minutes restant pour vous étirer, revenir au calme progressivement. Si vous n’avez aucune idée de comment vous pourrez performer sur c WOD, mais que vous maîtrisez la charge prescrire, alors prenez 12 minutes pour vous échauffer, 5 minutes pour effectuer un AMRAP de 3 power cleans et 3 thrusters à 61/43kg, puis les dernières minutes pour vous étirer.

 

7 Octobre :

AMRAP 15 minutes :

15m Handstand Walk

15m Broad Jumps (sauts en longueur)

15m Walkings lunges

Si vous êtes en mesure de marcher sur vos mains, alors cet entrainement sera parfaitement adapté à votre fenêtre de 20 minutes. L’approche ici est très simple : pratiquez les trois différents mouvements durant 5 minutes, puis débutez le WOD immédiatement. Si vous ne maîtrisez pas le handstand walk, faites le tour de CrossFit.com pour trouver une option se scaling adaptée à votre niveau (ndt : le handstand around the box et les facing the wall shoulders touch sont d’excellents alternatives « intermédiaires », les débutants pourront se rabattre sur le bear crawl).

 

Dans cet article, on vous parle des outils d'entrainement en CrossFit, et de l'importance de varier autant que possible ces outils.

Si l’entrainement exige des mouvements à la barre et que vous n’en possédez pas, vous pouvez aisément utiliser d’autres outils.

 

8 Octobre :

5 Rounds for time, de :

20 Wall Ball Shots 9/6kg

20 Sumo Deadlift High pulls (35/25kg)

20 Box jumps (50cm)

20 Push Press (35/25kg)

20/15 Cal Row

Avant toute chose, cet entraînement est aussi beau qu’il est brutal. Afin de l’adapter à nos 20 minutes, nous avons plusieurs options. Soit vous vous echauffez pendant 5 minutes et effectuez ce WOD sous la forme d’un AMRAP de 15 minutes, soit vous effectuez ce WOD tel un « fight gone bad » (ndt : une minute d’un max de reps par mouvement, suivi d’une minute de repos, le tout pour 3 à 5 rounds), ce qui vous prends 17 minutes, si vous effectuez la variante sur 3 tours.

 

9 Octobre :

Jour de repos

 

 

10 Octobre :

1-1-1-1-1-1-1 Overhead Squat

Voici le plan :

Sur les 10 premières minutes : Échauffez vos ischios jambiers, votre bas du dos et effectuez des overhead squats à charge légère et modérée.

Sur les 10 dernières minutes, Effectuez un Overhead Squat lourd toutes les 2 minutes en augmentant la charge progressivement.

Appliquez ces consignes à tous les « Heavy Days ». La plupart des gens ne seront pas assez échauffés pour soulever des charges maximales en si peu de temps, mais nos contraintes horaires nous forcent à quelques sacrifices. Ne soulevez pas avec votre ego. C’est tout à fait ok d’augmenter progressivement la charge selon comment vous vous sentez. Si vous n’atteignez pas de charge très lourde, pas d’inquiétudes, c’est déjà une victoire d’avoir passé 20 minutes à soulever des barres plutôt que de rester assis sur un canapé (ndt : si vous collez à ce schéma pendant un certain temps, vous prendrez aussi l’habitude de cette structure d’entraînement, de telle sorte qu’après quelques temps, vous serez parfaitement capable d’atteindre une charge de 95% et plus sur les dernières séries).

 

11 Octobre :

Durant 15 minutes :

Minutes 0 à 3 : 400m Run, puis AMRAP Pull-ups

1 minute de repos

Minutes 4 à 7 : 400m Run, puis AMRAP Clean & Jerks (70/50kg)

1 minute de repos

Minutes 8 à 11 : 400m Run, puis AMRAP Pull-ups

1 minute de repos

Minutes 1 à 15 : 400m Run, puis AMRAP AMRAP Clean & Jerks (70/50kg)

Consacrez les 5 premières minutes à votre échauffement aux tractions et au clean & jerk. Si ce temps ne vous suffit pas à atteindre la charge prescrite au Clean & Jerk, effectuez le WOD avec la charge qui vous sied : 60 ou 50kg, ou n’importe quelle charge qui vous parez confortable et sûre. Une fois de plus, des compromis devront être effectués (ndt : vous pouvez aussi effectuer un round à 55/40kg à la minute 4 suivi d’un round à 70/50kg à la minute 11). Si vous êtes incapables de courir 400m en moins de 2 minutes, réduisez simplement la distance pour pouvoir passer un temps suffisant sur votre barre d’haltérophilie ou de traction.

 

12 Octobre :

5 Round for Time, de :

25 Kettlebell Swings (32/24kg),

25 GHD Sit-ups

25 GHD Back Extensions

25 Knees to elbows

Cet entraînement demandera plus de 20 minutes à la plupart des athlètes. Vous pouvez toujours vous échauffer et effectuer ce WOD sous la forme d’un AMRAP de 15 minutes. Une autre option est d’effectuer nos 5 tours en réduisant le nombre de reps de 5 à chaque tour. dans ce cas, le tour 1 demandera 25 reps, le tour 2 en demandera 20, le tour 3, 15, le tour 4, 10, et le tour 5, 5 répétitions par mouvement. Là encore, il existe de nombreux moyens de modifier un entraînement avec créativité.

 

Peut-on s’entraîner efficacement en seulement 20 minutes par jour ? Traduit par UCPmuscu.com depuis CrossFit.com - article original par Pat Sherwood, CrossFit Level 4 Trainer - Membre de CrossFit HQ.

Qu’est-ce qui est mieux que de ne rien faire ? Faire ce que vous pouvez avec le temps que vous avez. – Par CrossFit.com

 

13 Octobre :

Jour de repos.

 

14 Octobre :

For Time :

60 Pistols squats, alternés

50 Wall-ball shots (9/6kg)

40 Box jumps (60/50cm)

30 Deadlifts (80/60kg)

20 Power Cleans (80/60kg)

10 Front Squats (80/60kg)

Beaucoup de CrossFitters seront capables d’effectuer ce WOD en 15 minutes ou moins. Mais certains ne peuvent pas. Si vous le pouvez, échauffez vous 5 minutes et attaquez le WOD. Sinon, voici une option :

2 Rounds for time, de :

30 Pistols squats, alternés

25 Wall-ball shots (9/6kg)

20 Box jumps (60/50cm)

15 Deadlifts (80/60kg)

10 Power Cleans (80/60kg)

5 Front Squats (80/60kg)

Dans cette variante, vous êtes surs de passer en revue tous les éléments du WOD, même si vous êtes incapables de le finir dans le temps imparti. De plus, cette répartition en deux tours augmentera vos chances de finir le WOD, étant donné que le passage plus récurrent d’un mouvement à l’autre vous permettra de récupérer quelque peu du mouvement précédent. Dans tous les cas, la charge de travail est la même.

 

15 Octobre :

For Time,

4 L-Sit rope climbs, 5m

8 Legless rope climbs, 5m

12 Rope climbs, 5m

Selon vos capacités, 15 à 20 minutes seront bien sufissantes pour effectuer ce WOD « as Rx’d ». Si vous êtes certains de ne pas réussir, cependant, il sera nécéssaire de faire quelques adaptions. Une option peut-être une série de trois AMRAPS. 6 minutes de L-Sit rope climbs, puis 5mn de Legless rope climbs, puis 4mn de Rope climbs. Le premier AMRAP est le plus long car le grimper de corde à l’équerre sera l’exercice le plus difficile des trois. Si l’un de ces trois mouvements est un problème pour vous, vous devriez, comme toujours, consulter les nombreuses ressources disponbles sur CrossFit.com (ndt : si vous ne possédez pas de cordes, considérez la possibilité d’effectuer un AMRAP de 6mn de L-Pull-ups, suivi de 5mn de Strict Pull-ups, suivi de 4mn de Pull-ups en kipping ou butterfly, par exemple).

 

ConclusionEt le mot d’UCPmuscu.

Gèrez vos blessures en CrossFit avec cette video d'Alex d'UCPMuscu

 

Ces dernières années, le manque de temps a souvent été pour moi un facteur limitant vis-à-vis de l’entraînement, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai autant apprécié cet article. Néanmoins, à l’instar de Pat, je ne peux que vous recommander de faire en sorte de disposer, chaque jour, d’au moins 30 à 45 minutes à dédier à votre entrainement – quitte à vous trouver un peu d’équipement pour vous entraîner chez vous les jours les « plus tendus » afin d’économiser les temps de trajet, comme je l’ai fait avec mon programme l’Athlète Minimaliste.

Je suis intimement persuadé qu’il ne faut pas plus de 30 à 45 minutes de pratique quotidienne pour développer une excellente condition physique, en employant les bonnes méthodes.

La plupart des entraînements de CrossFit sont d’ores et déjà conçus pour durer plus ou moins 20 minutes, auquel doivent s’ajouter un temps de préparation et un temps de retour a calme – notez que les entraînements plus courts et plus intenses demandent plus de temps de préparation, et les entraînements plus longs à un rythme plus modéré en demandent moins.

Par exemple, il est tout à fait possible, en 45 minutes, d’effectuer 5 à 10 minutes de travail de mobilité, un échauffement musculaire et technique spécifique à la course de quelques minutes, de courir 5km, puis de s’étirer ou de se masser 5 à 10 minutes de plus.

Même chose, en 45 minutes, il est possible d’effectuer un travail global de mobilité durant une dizaine de minutes, un échauffement/travail technique spécifique de 5 minutes, une gamme de travail au Squat, au Snatch, au Deadlift, au Clean & Jerk ou au Push Press d’une vingtaine de minutes, suivis de 5 à 10 minutes de massages et d’étirements.

Clairement, 5 à 10 minutes de plus à ajouter à ces 30 à 45 minutes seront particulièrement précieux, et permettront de travailler plus avant les parties de l’entraînement les plus chronophages, comme sa mobilité, sa technique, sa force, son renforcement musculaire ou son endurance cardiovasculaire sur des efforts de longue durée.

Quelques exemples pour illustrer mes propos, sur trois WOD très différents :

WOD 1 :

  • Travail de mobilité global (effectuer cette routine de mobilité du bas du corps, suivi de ce circuit d’échauffement des épaules – effectuez ce dernier deux fois si possible) – 10 minutes
  • Un round du « Burgener Warm-up » avec un tube en pvc, suivi d’un round avec une barre à vide – 5 minutes
  • Toutes les 2 minutes durant 10 minutes, effectuer 1 Snatch Pull + 1 Power Snatch + 1 OHS + 1 Squat Snatch – débuter barre à vide, puis augmenter la charge à chaque série de sorte à atteindre plus ou moins 80% de votre maxi à la 5ème série
  • Enchaînez immédiatement sur :
  • Toutes les 2 minutes durant 10 minutes, effectuer 1 Snatch Pull + 1 Squat Snatch – débuter à 80% du maxi, puis augmenter progressivement la charge au fil des séries
  • Massage au rouleau du corps complet durant les 10 minutes restantes.

 

WOD 2 :

  • Travail de Mobilité global (effectuer cette routine) – 7 minutes
  • 2 rounds de 200m Run, 5 Pull-ups, 10 Push-ups, 15 Air Squats
  • WOD, « Mary » – AMRAP 20 minutes,
  1. 5 HSPU
  2. 10 Pistols (alternés)
  3. 15 Pull-ups
  • Massage au rouleau du corps complet durant les 10 minutes restantes.

 

WOD 3 :

  • Travail de Mobilité global (effectuer cette routine), suivi de ce circuit d’échauffement des épaules – effectuez ce dernier deux fois si possible) – 10 minutes
  • 2 fois : Warm-up Clean & Jerk (effectuer cette routine, une fois barre à vide, une fois à environ 35% du maxi), 5 Pull-ups, 10 Push-ups, 15 Air Squats – 8 minutes
  • 2 fois : 3 Clean & Jerks (45/30kg), 5 Strict Pull-ups, 5 Ring Dips – 3 minutes
  • 2 fois : 2 Clean & Jerks (60/42,5kg), 2 Rings Muscle-ups – 3 minutes
  • WOD, For Time, 9-7-5 reps de (Time cap 8 minutes) :
  1. Rings Muscle-ups
  2. Clean & Jerks 70/50kg
  • Massage au rouleau du corps complet durant les 10 minutes restantes.

 

A titre personnel, je suis amené à « me contenter de ça » régulièrement, et, bien que je sais que je serais probablement meilleur aujourd’hui sans toutes ces contraintes horaires, force est de constater qu’on peut très bien faire en peu de temps, lorsqu’on utilise les bonnes méthodes. Une fois de plus, ce n’est pas optimal, mais ça permets de rester actif, de s’entraîner efficacement, même en peu de temps.

Il est aussi parfaitement possible d’effectuer des entraînements très courts, de 20 à 30 minutes, les lundi, mardi, mercredi et vendredi par exemple, et utiliser un peu de votre temps libre du week-end pour effectuer un entraînement plus long, utilisant plus de temps pour votre mobilité, votre travail technique, un travail de force ou d’endurance fondamentale, ce qui peut suffire à « équilibrer » votre programme.

Comme le dit très bien Pat dans son article, tout est une question d’envie et de créativité.

L’article original est issu du CrossFit Journal, accessible ici, que je ne peux que vous recommander de lire régulièrement, si vous êtes en mesure de lire l’anglais. Sinon, jetez au moins un œil aux pages Facebook (ici) ou Instagram (ici) de CrossFit France, qui vous propose chaque jour la traduction française de l’entrainement du jour de CrossFit.com, ainsi que des indications et conseils d’échauffement, d’adaptation de l’entrainement et d’objectif de ce dernier : ces entraînements sont efficaces, bien expliqués et prennent peu de temps, cela vaut donc la peine d’y jeter un œil.

A vous de jouer !

Love & WOD,

Alex.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager autour de vous ! Merci d’avance pour votre soutien ! 🙂

 


Laissez-nous vos impressions et questions en commentaires ! 🙂

* Retrouvez-nous sur Facebook, Twitter, YouTube et Instagram pour rester au courant de toute l’actu d’UCPmuscu ! *

 

DISPO SUR VOTRE STORE UCP :

Coaching Diététique Perso #UCPdiet

Les Ebooks UCPmuscu

Notre sélection de vêtements et Accessoires de CrossFit

Merci à nos partenaires pour leur soutien :

Bénéficiez de nos avantages partenaires avec SuperPhysique

 

 

Retrouvez nos Coachings, Ebooks, Vêtements et Accessoires sur le SHOP UCPmuscu !

Code UCPMUSCUSP pour obtenir 5% de réductions sur vos achats sur la boutique SuperPhysique.

Code UCPM15 OU UCPM10 pour obtenir 15% ou 10% réductions sur vos achats sur la boutique Fruit4Fit (variable par périodes).

Alex Reither
Alex Reither
Pratiquant de musculation depuis 2009, puis de CrossFit depuis 2013. Mais aussi : - Animateur et co-fondateur d'UCPmuscu (depuis 2012) - Ayant suivi plus d'une centaine d'athlètes au travers de la Programmation #BuiltByUCP - Formé à la Diététique du Sportif par l'école du Cercle des Etudes Sportives Appliquées - Coach en Nutrition, membre de l'équipe de la Box CrossFit Grillen - CrossFit™ Level 1 Trainer - Membre de la rédac' de WorkOut Mag'.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ubermenu.min.js wp_enqueue_script( 'jquery' );