Programme de CrossFit d'un mois d'Alex Reither pour UCPMuscu
« From Westside with Love », un Programme d’un mois
19 mai 2014
« Max-Effort Black Box », un programme de Force adapté au Functionnal Training
23 juin 2014

Interview de Sébastien Bême, auteur de Gymsanté.eu

   

J’ai eu le plaisir d’interviewer Sébastien Bême, Préparateur Physique et auteur du site Gymsanté.eu, qui répond à toutes nos questions sur son travail de Préparateur Physique, son site et ses ouvrages, ses inspirations, ses conseils aux débutants, son point de vue sur le CrossFit …

Son travail reste, à mes yeux, une source fiable (et en grande partie gratuite, qui plus est) de connaissances, le tout avec une approche saine et respectueuse du bien-être et de la santé de chacun, c’est pourquoi je vous invite à en apprendre plus sur lui-même et sur son travail. Bonne lecture à toutes et à tous !

Bonjour Sébastien, et merci d’avoir accepté de répondre à nos questions !

De nada et bonjour à toi aussi.

Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Sur Internet, spammeur de publications à rallonge qui donnent mal au crâne à certains ! ^^

Plus sérieusement, je suis préparateur physique, très orienté sur le travail de la Force et le Functional Training.

Functional Training dans le sens de l’approche développée par Christophe Carrio, pas dans le sens commercial du terme. C’est-à-dire pour résoudre des problématiques précises et pas forcément faire un entraînement avec des mouvements globaux dits fonctionnels (même si je n’aime pas trop le travail d’isolation).

A côté de ça, je publie sur mon site des articles à rallonge, d’où mon introduction. Ces articles et dossiers me permettent de mettre à plat mon propre raisonnement, de centraliser de ce j’apprends et j’en fais profiter la communauté.



Bulk Powders 10 EUR off 468x60F

Comment abordes-tu ton travail dans la Préparation Physique et le Coaching Sportif ?

Il y a 2 aspects à mon travail : l’aspect protection (prophylaxie) et l’aspect performance/condition physique. Généralement je gère les deux séparément, en essayant d’abord d’apporter les bases de la fonctionnalité (mobilité, équilibre…) et de la technique avant de passer à l’aspect plus classique. Ce n’est pas toujours (voir rarement) possible de complètement séparer les deux. Donc je gère en fonction des objectifs, de l’âge et de l’importance des déséquilibres musculaires.

Lorsque ce point-là est ok ou en passe de l’être, on attaque réellement l’entraînement. Ce que je vais donner est bien sûr théorique. Tout dépendra des antécédents, des objectifs de chaque. J’ai d’abord un travail de renforcement musculo-tendineux où je gère en même temps un peu le foncier pour permettre de suivre les cycles suivants. Quand c’est fait, j’attaque par la force. Pour moi, la force est la clé de tout. On applique une force à différentes vitesses pour atteindre une performance pure (un sprint, un lancer, un saut…) ou une performance répétée (les sports collectifs, les sports d’endurance, etc.). Donc j’élève la force. Ensuite, j’apprends à la gérer à différentes vitesse et enfin seulement j’amène l’endurance nécessaire à l’application de la dite force à la vitesse déterminée. Une approche qui m’a été très inspirée par le travail de Jean-Pierre Egger.

Bien évidement en fil rouge, il y a la continuité technique et fonctionnelle. Mais là je l’intègre généralement plus dans la partie échauffement/retour au calme.

Ceci peut sembler très rigide. Mais en fait, il existe tellement de manière de progresser en force, en vitesse, en endurance que l’on peut facilement faire 50 cycles de force de suite sans jamais faire la même chose. Il suffit de jouer sur les contrastes, sur les amplitudes, les tempos, les combinaisons d’exercices…  A chaque fois l’athlète a l’impression d’avoir un truc nouveau, jamais ‘’vu à la TV’’, mais en fait c’est toujours du basique avec des mises en place personnalisée.

C’est d’ailleurs, la personnalisation, un des points clés pour moi. Je n’arrive pas à proposer deux entraînements identiques à deux personnes différentes. Et même pour une même personne, si je veux faire le même cycle, je pourrai parfaitement un jour décider une technique et le lendemain une autre. En fait, je ne m’attache aucunement à la technique, à l’exercice, au volume. Tout est dans la progression présentée plus haut, ensuite ce que l’on met dedans, je dirai presque on s’en fiche, l’objectif est d’avoir une progression, de la variété et ça progresse. Après, plus l’athlète est proche de ses limites, plus il faut être précis.

Tout ce qui compte pour moi, c’est que le client en ait pour son argent (et pas un simple copié-collé aménagé du programme proposé à un autre deux mois avant) et qu’il apprenne, qu’il découvre au moins une chose à chaque phase. Le reste, c’est de la littérature.

Y’a-t-il un ou plusieurs préparateurs physiques ou auteurs qui t’inspirent plus que les autres ?

Découvrez l'interview de Sébastien Bême, Préparateur Physique, Coach, auteur et rédacteur du site gymsanté.eu.

Frédéric Aubert en plein travail.

Oui, deux principalement : Jean-Pierre Egger et Frédéric Aubert.

F. Aubert car il a été mon prof d’athlétisme à la fac et, forcément, je le considère toujours un peu comme mon prof. J-P. Egger car il a amené en France, lorsque j’étais encore à la fac, un chamboulement sur la manière d’appréhender la pyramide d’entraînement qui allait à l’inverse de ce que l’on nous enseignait (et que l’on continu encore d’ailleurs ici ou là). Et quand un gars qui a obtenu les résultats qu’il avait avec Werner Gunthor à l’époque nous explique une chose, que tu es étudiant et affamé d’informations… Tu restes scotché dessus.

Découvrez l'interview de Sébastien Bême, Préparateur Physique, Coach, auteur et rédacteur du site gymsanté.eu.

Werner Günthör, athlète suisse, triple champion du monde de lancer de poids entre 1987 et 1993.

De manière plus actuelle, je n’ai pas d’inspiration spécifique. Je pioche plutôt ici ou là. Mon problème n’est plus trop l’inspiration pour créer les séances ou les cycles, mais plutôt pour changer, varier en permanence les exercices. Je n’aime pas proposer deux mêmes choses à deux athlètes différents. Il faut donc en permanence se renouveler et surtout trouver des idées. Mais heureusement Internet est là maintenant ! ^^

Certes, certains auteurs sont plus remarquables que d’autres. On peut penser à Starret, Cock, Carrio, Rippetoe …  pour l’aspect fonctionnel, prophylaxie, recherche d’idées d’exercices ou d’enchaînements, pour l’aspect plus théorique/pratique de la préparation physique, je n’ai pas d’inspiration particulière. J’apprécie certains auteurs comme Bolliet, Broussal, Reiss, Prévost et bien d’autres pour l’aspect plus académique, mais pubmed est aussi une excellente source pour ça.

C’est bien cette multitude, ça permet d’avoir en permanence à croiser les infos et donc à réfléchir plutôt que prendre passivement et ne pas savoir quoi faire des informations que l’on capte.

Quel(s) sport(s) pratiques-tu (actuellement ou par le passé) ?

Principalement l’athlétisme (400m et sprint) et plus récemment la force (Squat et Soulevé de Terre). Entre les deux, j’ai testé différents sports, comme tout le monde, comme la Boxe Française, la Natation, le Volley et Beach Volley, etc.

Actuellement, toujours force et sprint… quand j’ai le temps (donc… pas souvent).

Comment s’organise ton entrainement actuellement ?

Découvrez l'interview de Sébastien Bême, Préparateur Physique, Coach, auteur et rédacteur du site gymsanté.eu.

Actuellement, je ne m’entraîne pas trop, par manque de temps. Parlons plutôt de comment je vais l’organiser d’ici quelques jours/semaines.

Le matin, 20-30 minutes de mobilisation où j’ajouterai un exercice technique (j’aimerai apprendre certains mouvements de CrossFit tels que les pull-up par exemple).

L’Après-midi ou le soir, muscu ou sprint. Un gros échauffement de 20-30 minutes (plus 30 que 20 minutes), un travail tout en qualité (je ne gère pas les volumes pour moi, c’est la perte de qualité, de vitesse ou de sensations qui décide de l’arrêt d’un exercice voir de la séance). Seule la gestion de l’intensité est actuellement ma cible. Ceci en sprint ou en muscu. Comme mes objectifs sont courts (sprint ou force), et que je n’ai pas de véritable objectifs chiffrés, ça ne pose pas de soucis.

Si j’en ai, comme il y a 2/3 ans, je travaille exactement de la même manière, mais en me détruisant progressivement au fil du cycle en flirtant en permanence avec mes limites. C’est-à-dire que je bosse alors sur des cycles très courts de 3-4 semaines où je m’impose et augmente fortement chaque semaine une hausse d’intensité et de volume, m’amenant à l’épuisement quasi complet à la fin du cycle. 1 semaine à 10 jours d’arrêt complet et je recommence. Ce n’est franchement pas conseillé et je ne le propose jamais à mes élèves. Mais j’aime bien m’appliquer ce principe de flirt avec le surentraînement. Et comme je progresse bien avec, pourquoi s’en priver ?

Parles nous un peu de ton site, gymsanté.eu, qu’est-ce qui t’as poussé à créer ce site ?

Avant tout, c’est un objectif personnel. Je suis un gros bordélique et toujours surbooké. Il m’oblige à classer, à centraliser ce que j’apprends et il me donne une date butoir pour chaque information. C’est donc un outil de contrainte.

Ensuite, l’idée était de mettre à disposition des informations précises aux collègues. Il est très difficile, sauf à avoir une bibliothèque de 500 ouvrages et 5 abonnements aux publications anglaises, d’avoir accès à tout. Comme à l’époque j’étais insomniaque (heureusement, ce n’est plus le cas !), j’avais le temps de le faire pour les autres. Et puis comme tu le vois avec cet article, je suis un gros bavard, donc…

D’autres options vont arriver plus tard sur Gymsanté, payantes pour la plupart, avec un service ajouté plus orienté pour les sportifs, moins pour les coaches comme actuellement. Mais bon, chut, je n’ai encore rien commencé !

Tu es aussi l’auteur de plusieurs livres et Ebooks. Peux-tu nous parler un peu de ces différents ouvrages et ce qu’on peut espérer y trouver ?

1 – Le Static : Nouvelle technique d’entrainement :

Ce livre est une réflexion personnelle sur une technique d’entraînement que l’on voit rarement en salle de sport : l’isométrie avec des charges supramaximales. L’objectif est de comprendre l’intérêt et donc de savoir quand l’appliquer (personnellement, je ne peux pas appliquer une chose que je ne comprends pas). Ce n’est donc pas un livre sur quand appliquer le static, mais pourquoi et, sommairement, comment.

2 – Préparation Physique : Recueil 2011-2012 :

Là, c’est tout simplement l’intégralité de mon site Internet depuis sa création jusque fin 2012 qui est mis sur papier. J’ai énormément de retours de lecteurs qui me demandent des pdf des longs dossiers que j’ai fait. C’est donc pour avoir un support plus pratique pour lire le site. D’ailleurs, je vais faire ce recueil régulièrement de manière à ainsi avoir une continuité dans ce secteur. Tous les 2 ou 3 ans, selon ma propre fréquence d’écriture.

L’idée est un peu la même qu’avec la partie Functional Training de mon site, où j’y écris un livre uniquement disponible pour l’instant sur le net. Lorsque j’aurai tout mis en ligne, il sera à disposition au format papier. Pour faire simple, la démarche classique c’est : je fais un livre et je présente des extraits et des textes explicatifs sur le net pour faire le buzz. J’ai fait l’inverse : je livre gratuitement le travail sur le net. Je me rémunèrerai avec le format papier si des lecteurs l’achètent. C’est plus dans ma démarche générale de travail.

3, 4 et 5 – Musculation « débutant » : l’entrainement dont vous êtes le héros, Musculation « intermédiaire » : l’entrainement dont vous êtes le héros, Musculation « confirmé » : l’entrainement dont vous êtes le héros, Musculation : 3 ans d’entrainement dont vous êtes le héros :

Là, il s’agit de 3 plans d’entraînements (un par an) où je fais découvrir, au moyen de cycles moyennement courts, différentes techniques d’entraînement en musculation pour la prise de masse musculaire. Toujours dans ma démarche de coach, d’éducateur, l’objectif est de faire découvrir un maximum de techniques, en les agençant de manière à avoir une progression (pas découvrir pour découvrir sans résultats). Elles sont donc segmentées par niveau (débutant, intermédiaire et expert) afin de suivre une logique d’expérience. Je ne vais par exemple pas appliquer de l’excentrique supramax si je ne suis pas capable de faire les exercices correctement, si mes tendons ne sont pas prêts.

Il n’y a que pour le niveau intermédiaire où il n’y a pas de découverte de techniques tout au long de l’année. On y trouve différentes techniques, mais utilisées sur toute la saison. C’est la manière de les agencer qui fait la variation : en utilisant une programmation en canon (comme les chanteurs, la même chose mais avec des décalages temporels), on fait une confusion générale au niveau de l’organisme et donc on l’oblige à fortement s’adapter.

En gros, si vous recherchez un plan tout fait pour les 3 prochaines années, où vous n’allez pas avoir d’habitudes de prises de masse musculaire ou d’adaptation nerveuses (la base pour progresser en musculation) et où vous pourrez découvrir comment appliquer de nouvelles techniques d’entraînement, ces 3 livres sont faits pour vous. Si vous savez faire une programmation, si vous avez déjà testé les techniques d’entraînement, cela ne vous servira pas (sauf si vous êtes un peu fainéant).



728 x 90 Generic Brand Image

6 – Autres livres

Actuellement, je suis en discussion pour distribuer les livres de Christian Thibaudeau (c’est quasiment conclu) en français, et au format papier. Comme actuellement, il faut soit les acheter au Canada avec des frais de ports monstrueux, ou au format ebook (tout le monde n’aime pas ça), je suis très content de pouvoir apporter ce service à la vieille Europe (Note d’UCP : A l’heure actuelle, Sébastien Bême commercialise officiellement les ouvrages de Thibaudeau, dont vous pourrez trouver certains liens un peu plus bas).

La même chose pour le dernier livre du secteur : le recueil des techniques d’entraînement (+150 techniques) de Keven Arseneault. Au niveau pdf, c’est franchement un carton. Ce livre est une perle, car il centralise +150 techniques d’entraînement, en français s’il vous plait, avec quelques conseils. Une technique par page. Simple, efficace. C’est clairement un outil à avoir pour faire ses propres programmes de musculation ou de préparation physique afin de ne pas tourner en rond avec les mêmes routines à longueur d’année. Et on en découvre quelques-unes totalement inconnues sauf pour les spécialistes. Mais là, c’est signé, il est en cours de formatage pour passer à l’imprimeur.

Voici les liens vers certains de ces ouvrages :

– Le Recueil des Techniques d’Entrainement de Keven Arseneault

– Le Livre Noir des Secrets de l’Entrainement de Christian Thibaudeau.

– Le Pack intégrale, par Christian Thibaueau (tout ses ouvrages français).

Découvrez l'interview de Sébastien Bême, Préparateur Physique, Coach, auteur et rédacteur du site gymsanté.eu.

Christian Thibaudeau, ancien Haltérophile, Préparateur Physique et entraineur de nombreux culturistes, créateur du célèbre site américain T-Nation, il est aussi l’auteur de plusieurs livres à succès dont l’excellent « Livre Noir des Secrets d’Entrainements ».

Si tu pouvais apporter un changement, mineur ou majeur dans le domaine de la Préparation Physique en France, quel serait-il ?

Il y a encore quelques temps, je t’aurais bien répondu. Mais maintenant, m’en fiche un peu. Je fais mon job comme je l’entends, je ne cherche plus à révolutionner la formation, l’image de la préparation physique. Je fais, les coaches font et la vérité fera loi automatiquement dans quelques temps. Je ne perds plus mon temps avec les remises en causes sémantiques. Je suis trop vieux pour ces conneries ! ^^

Quel est ton point de vue sur le CrossFit, tant en tant que Sport à part entière qu’en tant que méthode d’entrainement ?

Là, tu es vache, la planche savonnée que tu me présentes ! ^^

En tant que sport, le CrossFit est une très belle chose. L’entraînement et les compétitions sont visuellement agréables, les sensations sont top et franchement ça me donne envie. J’y passerai peut-être un jour à titre personnel (pour l’entraînement, pas la compétition). En fait, en y réfléchissant, la pratique du CrossFit a sur moi ce que le sucre, les gâteaux et autres friandises ont sur certains : ça me fait saliver.

Découvrez l'interview de Sébastien Bême, Préparateur Physique, Coach, auteur et rédacteur du site gymsanté.eu.

L’épreuve du ZigZag Sprint Féminines lors des CrossFit Games de 2013.

Par contre, ce que je n’aime pas, c’est l’aspect commercialement fermé. Je ne dirai pas sectaire pour ne pas que tu prennes une volée de bois sur ton site, mais certains commentaires sur les réseaux sociaux sont hallucinants et apparemment ce n’est pas par provocation, ils trouvent cela logique. Je te rassure, les attaques envers le CrossFit le sont tout autant. Mais ça c’est personnel, je n’adhère pas à la notion de franchise, de restriction commerciale quel que soit le domaine. Pour moi, le principe d’interdire des mots, c’est comme déposer un brevet sur des plantes… je n’adhère pas. Mais c’est mon côté rebelle qui sort, rien de bien méchant. ^^

Maintenant, pour l’aspect méthode d’entraînement, je pense que tu as ma réponse par rapport à ce que j’ai expliqué plus haut sur ma manière d’appréhender les choses : faire faire la même chose à 2 personnes (mêmes exercices, même format…) n’est pas dans mon process, que cela s’appelle CrossFit, Les Mills, Cross-Training, ou plus récemment Freeletics. Après, comme sport pour améliorer sa condition physique, sortir de la sédentarité, bref ce que la majorité des adhérents aux clubs de sport recherche, c’est pas mal du tout. Sous réserve que les coaches soient des coaches encadrant les clients soient tous diplômés.

En gros, l’ensemble des discussions sur le sujet est, à mes yeux, déplacé. Le CrossFit est maintenant un sport. Comme tel il est très bien (et m’intéresse beaucoup) et est utilisable partiellement comme outil (partiellement car chaque sportif a ses objectifs, ses points de départ, donc des besoins différents). En tant que tel, j’utilise des choses issues du Crossfit, d’autres de l’haltéro, d’autre de l’athlétisme, de la natation, du rugby, etc. Je me fiche royalement des obligations commerciales, des interdictions… Le mouvement est la liberté, vouloir me limiter à une chose ne me plait pas ; vouloir m’interdire une autre ne me plait pas non plus.

Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui souhaite débuter le CrossFit ou la Musculation ?

Le premier, apprendre avec un entraîneur qualifié pour acquérir les bases techniques et préparer son corps aux efforts à venir.

Ensuite, ne pas s’enfermer dans une logique unique. Rechercher la variation et les limites de la zone de confort en permanence. L’habitude et le train-train quotidien sont des assassins. Ne pas oublier que chaque entraînement n’est rien d’autre que la préparation du suivant et non la finalité.

Enfin, être cohérent dans ses objectifs. Il faut viser haut par étapes et non pas rêver de faire comme son idole au bout d’un an d’entrainement.

Y’a-t-il quelque chose que tu souhaiterais ajouter, pour conclure ?

Je crois que j’ai été assez bavard comme ça !

Merci Sébastien d’avoir participé à cette interview ! 

De rien, merci à toi.

Retrouvez Sébastien Bême sur son site, Gymsanté.eu.

Bulk Powders 10 EUR off 468x60F

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager au tour de vous ! Merci d’avance pour votre soutien ! 🙂

Laissez-nous vos impressions et questions en commentaires ! 🙂

Retrouvez-nous sur Facebook, Twitter, YouTube et Instagram pour rester au courant de toute l’actu d’UCPmuscu !

Merci à nos partenaires pour leur soutien :

Bénéficiez de nos avantages partenaires avec SuperPhysiqueNotre partenaire Box LegionBulk LogoThe Protein Works

Code UCPMUSCUSP pour obtenir 5% de réductions sur vos achats sur la boutique SuperPhysique.

Code UCPBOXLEGION pour obtenir 8% de réduction sur vos achats sur la boutique Box Legion.

 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager autour de vous ! Merci d’avance pour votre soutien ! :-)

 

Laissez-nous vos impressions et questions en commentaires ! :-)

   

* Retrouvez-nous sur FacebookYouTube, Instagram et Twitter,

pour rester au courant de toute l'actu d'UCPmuscu ! *

DISPO SUR VOTRE STORE UCP :

Coaching Diététique Perso #UCPdiet

Les Ebooks UCPmuscu

Vêtements et Accessoires d'entraînement

Merci à nos partenaires pour leur soutien :

Bénéficiez de nos avantages partenaires avec SuperPhysique

Code UCPMUSCUSP pour obtenir 5% de réductions sur vos achats sur la boutique SuperPhysique.

Code UCPM15 OU UCPM10 pour obtenir 15% ou 10% réductions sur vos achats sur la boutique Fruit4Fit (variable par périodes).

Alex Reither
Alex Reither
- Rédacteur en chef et co-fondateur d'UCPmuscu (depuis 2012) - Formé à la Diététique du Sportif par l'école du Cercle des Etudes Sportives Appliquées - Coach en Nutrition, membre de l'équipe de la Box CF Grillen - CF Level 1 Trainer - Ayant suivi plus d'une centaine d'athlètes au travers de la Programmation #BuiltByUCP - Membre de la rédac' de WorkOut Mag'.

Comments are closed.