Cinquième volet de notre Podcast #AskUCP dans lequel je réponds aux questions des pratiquants de CrossFit et de Fitness lecteurs d'UCPmuscu.com
Podcast #AskUCP 5 : Équilibrer ses forces & faiblesses en CrossFit, que faire durant un jour de repos, CrossFit et masse musculaire
9 mai 2016
Interview de Yves Patte pour UCPMuscu
Yves Patte : L’interview du Owner de CrossFit Nivelles
19 mai 2016

Alimentation Paléo et nutrition sportive : Un duo gagnant.

Alimentation Paléo et nutrition sportive : Un duo gagnant Par UCPMuscu




Lorsqu’il s’agit de nutrition, force est de constater que les avis divergent grandement, que l’objectif d’un individu soit avant tout la santé, l’esthétique ou la performance sportive, il semble qu’il y ait milles chemins pour atteindre Rome. Qu’à cela ne tienne, dans cet article, j’aimerais vous présenter mon approche personnelle et ses caractéristiques principales. Vous constaterez que finalement, on prends les grandes lignes de l’alimentation Paléo (que je considère comme l’une des plus saines qui soit pour la santé), on y ajoute quelques considérations à la fois propres à la vie moderne (et notamment à la vie sociale) et à nos objectifs sportifs (en tant que sportif, il nous faudra tenir compte de nos besoins encore plus particulièrement).

La résultante est une alimentation saine, variée, adaptée à la recherche de résultats en terme de performance sportive et d’esthétique corporelle, et vous permettant malgré tout de profiter de quelques agréables sorties dans le cadre de votre vie sociale.

A vos fourchettes !

Les puristes du régime Paléo me diront probablement que je dénature leur bébé. Aucunement. Je pense simplement que la nutrition sportive peut venir renforcer le régime Paléo. Je pense aussi qu’on peut donner à ce dit régime une certaine souplesse adaptée aux convenances sociales (comme le font certains végétariens « flexibles » à l’occasion d’évènements sociaux et familiaux), et surtout, je pense qu’on peut ainsi trouver un compromis qui rendrait accessible les bénéfices d’une alimentation de type Paléo au plus grand nombre, y compris aux personnes ayant un budget restreint.

Les avantages de l’alimentation Paléo.

  • Au revoir, Gluten.

En effet, je suis pour limiter, voire supprimer, la consommation d’aliments à base de Gluten. Car, comme l’explique très bien Julien Venesson, spécialiste autour du livre « Gluten : Comment le blé moderne nous intoxique ?« , le Gluten, et plus particulièrement le gluten issu du blé est, aujourd’hui, mis en cause pour un grand nombre de troubles de la santé, allant de la réaction inflammatoire ou du stockage excessif de masse adipeuse à un risque accru de cancer ou à des intolérances graves (type maladie Cœliaque). Certaines sources de Gluten comme l’avoine ou l’épeautre bio sont tolérables et peuvent même avoir de l’intérêt, mais, en revanche, bannissez les produits à base de blé, la seule exception valable étant une sortie occasionnelle, comme un diner entre amis dans un restaurant Italien.

 

  • Bye bye, Lactose.

Si il y à un seul aliment que j’aimerais pouvoir supprimer de la surface du globe en un coup de clavier, ce serait le lait de vache. Troubles digestifs, réactions acnéique, réactions inflammatoires, risques considérablement accrus de cancer (et plus particulièrement du sein ou de la prostate), stockage excessif de masse adipeuse, risques accrus d’ostéoporose et de fractures… Tout ça pour un aliment qui détraque le fonctionnement de votre insuline et contient souvent plus d’antibiotiques et d’autres substances chimiques qu’un commercial de chez Monsanto… Et dire qu’on donne ça aux bébés. Bref, je me calme.

Plus sérieusement, on tolère parfaitement les protéines en poudre (type concentrat de Whey, même si on préférera l’Isolat dont la filtration élimine quasi totalement les traces de lactose), on accepte quelques prises occasionnelles de fromages et de fromage blanc bio, voire même la prise occasionnel de produits à base de laits de brebis ou de chèvre bio (qui contiennent beaucoup moins d’hormones IGF-1 et de substances chimiques façon Mojit-ernobyl). Mais qu’on ne vienne plus me parler de lait de vache. Pour plus d’informations néanmoins, vous pourrez vous référer à l’excellent ouvrage de Thierry Souccar, « Lait, mensonges et propagande« .

  • Adieu, aliments transformés.

« Si c’est fabriqué par l’homme, alors ce n’est pas de la nourriture ». C’est simple comme bonjour, n’est-ce pas ? Plus la liste des ingrédients notés sur le packaging d’un produit alimentaire est longue, moins ce sera bon pour vous. Si, en plus, vous voyez apparaitre des ingrédients de type « E111 », respectivement des additifs et autres composants chimiques, fuyez. Mangez des aliments bruts, tels qu’on les trouverait dans la nature. Ce sera votre meilleur choix contre les risques d’obésité et de prise de masse grasse, d’inflammations diverses, de maladie dégénératives, de cancer, de troubles dermatologiques et… Bref, vous vivrez mieux et plus longtemps. Et en plus, vous ne payerez plus le salaire de ce foutu tigre sur les boites de céréale d’une marque que je ne citerais pas, ce qui vous fera faire des économies (oui, la nourriture de me**e est hors de prix, contrairement à la vraie nourriture).

 

Alimentation Paléo et nutrition sportive : Un duo gagnant pour UCPMuscu

Légumes, fruits, viandes maigres, oléagineux, crustacés, miel… Le régime paléolithique autorise uniquement les aliments qui existaient avant l’agriculture.

 

  • Bonjour, Mère Nature.

En résumé, nous y voila. Mangez des fruits, des légumes, de la viande, du poisson, des légumineuses, des graines, des noix et des « féculents sains » (tels que le sarrasin, le quinoa, la patate douce), des huiles végétales, buvez des litres d’eau, de thé, un peu de café si vous le souhaitez, ou même du cacao (du vrai, 100% cacao, hein. Le premier qui m’amène un lapin marron en t-shirt jaune, je le… bref). Usez et abusez des épices et herbes aromatiques, Vous redécouvrirez tout un tas de VRAIES saveurs naturelles (et non pas chimiques) et prendrez plaisir à manger des plats colorés et « vivants » (comme dirait Gilles Lartigot dans son excellent livre « EAT« , que je vous recommande aussi).

Vous vous apercevrez que la nature est bien faite. Elle s’arrange pour vous garder en bonne santé – physique et mentale. De subvenir à tous vos besoins. Au revoir les inflammations, les troubles digestifs, l’acné, la graisse abdominale, les troubles du sommeil… L’alimentation n’est pas la troisième médecine, c’est la première.

 

Pourquoi y ajouter un aspect « sportif » ?

Associer les concepts de l'alimentation Paléo à la nutrition sportive, surement le meilleur moyen de mettre en place un plan alimentaire sain, équilibré et en accord avec vos objectifs de prise de masse musculaire, de perte de poids ou de performances sportives.

Certains compléments alimentaires, comme ceux proposés par notre partenaire Bulk Powders, peuvent apporter une réelle plus-value à votre alimentation.

 

  • Les compléments alimentaires.

Je n’ai rien contre les compléments alimentaires, bien au contraire. Bien choisis, ils sont d’une aide précieuse dans l’amélioration de votre alimentation. Parmi les compléments que recommande couramment, on retrouve :

 

Les oméga-3,

Les complexe de vitamines journalières,

Les BCAA,

Le ZMB6,

L’Isolat de protéines de Whey.

Dans certains cas, j’en recommande d’autres pour faire face à un cas précis, mais ces quelques-uns représente la liste des suppléments que je recommande à absolument tout le monde (exception faite de l’Isolat qui peut très bien être remplacé par une source de protéines animale – voire même végétale – à condition que l’aspect pratique de ce dernier ne vous intéresse pas).

D’ailleurs, si le sujet vous intéresse, pensez à vous inscrire à notre Newsletter, dans laquelle je vous présente un complément alimentaire que j’affectionne et pourquoi, chaque semaine. 🙂

En effet, malgré tous les efforts que nous déployons dans la tenue d’un régime alimentaire sain et naturel, force est de constater qu’à l’ère moderne, il est difficile de subvenir à absolument tous ses besoins grâce à l’alimentation, à moins d’y investir énormément d’énergie (élever ses propres poules, cultiver ses propres fruits et légumes, acheter au près d’agriculteurs et de pêcheurs locaux…). Les compléments alimentaires sont donc une alternative intéressante, du moment que les compléments sont judicieusement choisis.

 

  • Les besoins en glucides.

L’alimentation Paléo tend à baser la répartition des macro-nutriments (protéines, lipides et glucides) plus volontiers sur les sources de protéines et de lipides. Excellent choix pour les « sédentaires actifs » qui souhaitent conserver leur santé et leur longévité, cette répartition n’est pas forcément la plus judicieuse pour des sportifs comme les pratiquants de CrossFit, de musculation ou de sports ayant une composante d’endurance. Les glucides sont le carburant de notre corps, les réduire drastiquement serait peu judicieux selon moi.

 

  • Les « féculents sans glutens ».

Bien que certains sportifs « modérés » trouveront leur compte de glucides grâce aux végétaux (bananes, fruits secs et patates douces), d’autres devront incorporer des sources de féculents comme le riz, le sarrasin ou le quinoa dans leur alimentation pour couvrir leurs besoins. Néanmoins, cela ne lève pas notre boycott du gluten : Nous choisirons toujours des sources de glucides les plus saines possibles.

 

  • Quand la chrono-nutrition rencontre le régime Paléo.

Autre ligne conductrice qui me tient à cœur, c’est celle de « manger différemment selon la période de la journée », logique aussi appelé chrono-nutrition. En effet, si manger suffisamment de calories est fondamental, si bien répartir ses calories sous la forme des trois grands groupes de macro-nutriments est tout aussi important, vient aussi la répartition de ses macro-nutriments dans la journée qui m’apparait comme fondamentale. Vos besoins en glucides ne seront pas les mêmes le matin, le soir ou juste après votre entrainement. De même que consommer les deux tiers de votre consommation journalière de protéines sur un seul repas sera peu judicieux, on fera attention à manger les bons aliments au bon moment de la journée.

 

Alimentation Paléo et nutrition sportive : Un duo gagnant.

Manger sain, il paraît que c’est restrictif…

 

La règle des 80/20. Quand Pareto s’attaque à la nutrition.

Vous connaissez peut-être la fameuse loi de Pareto, la règle des 80/20. Initialement, celle-ci mettait en avant le fait que « 20% des individus d’une société détenait 80% de ses richesses ». On évitera ce sujet houleux, mais on soulignera que la règle de Pareto à depuis été déclinée dans de nombreux domaines. En grand fan de cette règle, j’aime à l’appliquer à la nutrition.

  • 80% d’alimentation stricte, saine, vivante, Paléo, adaptée à vos besoins.
  • 20% de « droit de sortie ».

Concrètement, qu’est-ce que ça veut dire ?

Ça veut dire qu’une fois votre diète saine construite et mise en pratique, une fois vos placards et votre frigo remplis d’aliments sains et respectueux pour votre santé vous allez respecter votre diète, la très grande majorité du temps. Mais apparait alors une règle de tolérance :

  • Les sorties entre amis,
  • Les repas de famille,
  • La glace que vous allez prendre en terrasse avec votre copine,
  • Ces tournées de champagne qui viendront célébrer la réussite d’un évènement majeur de votre vie,
  • Les deux repas par mois dans votre restaurant préféré que vous vous accorderez…

Ce ne sont là que des exemples. J’ai toujours considérer qu’il était absolument logique et normal, après avoir travaillé d’arrache-pied, fait preuve de discipline et d’investissement à la poursuite d’objectifs qui nous tiennent à cœur, de savoir célébrer et profiter.

Un burger maison, un premier rendez-vous autour d’une glace italienne, une portion des lasagnes de votre bien-aimée mère, un verre de vin avec votre moitié, une soirée sushi entre amis : Ces quelques écarts ne ruineront pas les effets bénéfiques de votre régime alimentaire sain. Bien au contraire, vous les apprécierez d’autant plus qu’ils vous apparaitront comme une récompense pour vos accomplissements, comme un évènement exceptionnel.

Voici donc la règle. 80% (voir 90% dans certains cas) d’alimentation saine et basée sur vos besoins, 20% (ou 10% donc dans certains cas) d’écarts qui seront tolérés.

Une règle néanmoins : Dans la mesure du possible, évitez les paradis de la Junk Food. Préférez un burger fait maison sur la terrasse d’un restaurant du coin qui choisi ses ingrédients lui-même à une menu burger-frites-soda dans un fast-food (qui souvent, vous reviendra plus cher que le burger maison du restaurateur). Préférez une glace prise chez votre artisan glacier préféré qu’un pot de crème glacée industriel achetée dans le commerce. Gardez votre sens de l’éthique : valorisez les artisans et les commerces locaux qui tentent de gagner leur vie avec de vraies préparations élaborées par leurs soins à base d’aliments et ingrédients frais et sains. C’est meilleur pour vous, ça à plus de saveur, et vous aurez en plus l’occasion de tisser des liens avec des commerçants humains et sympathiques qui comprendront vos valeurs, plutôt que d’avoir affaire à des robots employées par les multi-nationales. Le choix est votre cela dit, là encore, ce n’est que mon point de vue.

 

Un exemple pratique.

 

Voici un exemple d’une de mes journées type. Comme vous pourrez le constater, je mange sainement, avec une certaine répartition des calories sur ma journée. Je choisi au maximum des aliments sains, naturels, non dénaturés.

Voici donc très exactement mes repas du Lundi 9 mai, soit hier, à l’heure ou j’écris ces lignes. Vous le verrez probablement, mon bagage de cuisinier et mon attrait pour la bonne cuisine et les plats visuellement attirants influence grandement mes choix d’aliments. Ma diète doit s’adapter à mes envies, et j’ai envie de continuer d’entretenir ma passion pour la cuisine et ma gourmandise. 🙂

6h : Petit-déjeuner.

3 œufs au plat : dressés sur une assiette avec un peu de poivre, de curcuma et de coriandre. Simple, mais bon.

90g de flocons de sarrasin : préparés sous forme de porridge, avec 10g d’Isolat de Whey, de la cannelle et du miel bio.

Une petite poignée de noix : disposés sur le dessus de mon bol de « porridge ».

Une pomme : surement mon fruit préféré.

Un expresso ristretto : Parce qu’un matin sans café, c’est un coup à mon moral.

2 Cachets de NuPower (multivitamines & minéraux)

2 Cachets de NuMove (entretien des articulations)

10h : Collation matinale.

30g d’Isolat de Whey : Passés au shaker, puis présenté sous la forme d’un grand frappé avec des glaçons.

Un fruit, 20g d’oléagineux : Un bol d’un mélange de rondelles de bananes, de fruits rouges et d’un mélange d’oléagineux, le tout arrosé d’un peu de cannelle et d’une pointe de gingembre.

 

Ma vision de l'alimentation, à mi-chemin entre l'alimentation Paléo et la nutrition sportive, au service de l'esthétisme, de la santé et de la performance.

Une pause bien fraîche dans ma matinée de travail.

13h : Déjeuner.

150g de Blanc de Poulet

120g de Féculents

150g de Légumes frais,

Une grande cuillère à soupe d’huile d’olive.

Le poulet est émincé puis grillé avec des lamelles de poivrons et de courgettes, et des dés de tomates. Le tout est, une fois cuit, mélangé au riz, relevé de paprika, d’ail, de poivre, de persil et de cumin, puis arrosé d’huile d’olive : Une variante du poulet basquaise.

15h à 17 : Entrainement.

8g de BCAA durant l’effort, puis 4 gélules d’oméga-3 après l’effort, voilà tout.

17h30 : Collation de l’après-midi.

30g d’Isolat de Whey : Passé au shaker avec une eau tiède, puis mélangé avec une petite tasse de café et arrosé de cannelle, un cappuccino hyper-protéiné pour la table 7 !

Un Fruit : Une petite coupe de fruits rouges

20g d’Oléagineux : Que je grignote simplement en accompagnement de mon cappuccino.

21h : Diner

150g de Filet de Porc.

Un grand bol de salade verte.

10g de Miel, 30g de raisins secs.

Une grande cuillère à soupe d’huile de Colza.

2 Cachets de NuPower (multivitamines & minéraux)

2 Cachets de NuMove (entretien des articulations)

Le filet de porc est émincé, grillé avec un peu de gingembre, puis refroidi.

Le miel et l’huile sont mélangés avec du gingembre, du curcuma, de l’ail, de la cannelle et du poivre, du jus de citron et du vinaigre de cidre pour préparer une excellente vinaigrette au miel.

Je prépare donc une grande salade verte, agrémenté d’émincé de porc au gingembre et de raisins secs bi-colores, le tout arrosé de vinaigrette au miel.

Accompagnée d’une infusion à la camomille et d’un carré de chocolat noir, pour finir ma journée en douceur. 🙂

Je défi quiconque de venir me dire que mon alimentation est restrictive, terne ou même répétitive. Il m’est cent fois plus facile d’innover quand je compose avec de nombreux aliments frais et sains, des tonnes d’épices et de condiment naturels, qu’avec tout un tas d’ingrédients à l’origine douteuse.

 

Alimentation Paléo et nutrition sportive : Un duo gagnant pour UCPMuscu

Manger sain en respectant certains codes, c’est manger des plats frais, colorés, appétissants.

 

A votre tour.

Mettre en place un plan, une stratégie alimentaire efficace et adaptée à vos besoins n’est certes pas simple, mais vaut largement la peine d’être fait, tant les résultats, tant en terme d’esthétisme corporelle (perte de poids, prise de masse musculaire), de bien-être ou de performances sportives en vaut la peine.

C’est pourquoi, suite aux multiples demandes qu’on a reçues à ce sujet, nous avons décidés de vous proposer un service de Coaching Diététique, baptisé #UCPdiet. Ce dernier est, vous l’aurez compris, basé sur les principes que je viens de vous décrire. Le but de ce service étant de vous aider à concilier votre vie sociale et familiale, le plaisir de manger ce que vous aimez avec une alimentation qui ira dans le sens de votre santé, de votre bien-être, d’un physique attrayant et de performances sportives à la hausse.

Plus d’informations ici : Coaching Diététique #UCPdiet.

 

La solution pour ton alimentation - Suivi Diététique pour sportifs et CrossFitters #UCPdiet

La solution pour ton alimentation – Suivi Diététique pour sportifs et CrossFitters #UCPdiet.

 

Au cours de coaching, nous définirons ensemble vos besoins énergétiques, afin de définir les quantités de vos aliments.

Je vous aiderai à choisir vos aliments afin de conserver l’alimentation la plus saine possible, tout en respectant vos goûts et idées (tels que le végétarisme par exemple), à composer vos différents repas selon votre emploi du temps, vos obligations et vos activités.

On définira ensemble les compléments alimentaires que vous pourrez additionner ou non à votre alimentation. On ajustera les quantités de vos repas en fonction des évènements sociaux qui rythmeront votre vie : Le diner d’anniversaire de vos 30 ans risque de faire exploser votre consommation calorique du jour ? Nous nous y adapterons.

De cette formule, il résultera une alimentation saine et équilibrée, basée sur de bonnes habitudes qui rythmeront votre quotidien, plutôt qu’à un régime alimentaire restrictif. Le tout, sans vous empêcher de profiter de votre vie sociale ou familiale.

Voilà le plan : Vous me donnez la destination, UCPmuscu vous donne l’itinéraire vers les résultats que vous souhaitez atteindre  🙂

Conclusion.

Alimentation saine, adaptée à votre vie, à vos besoins sportifs. C’est notre vision de la nutrition, telle que je viens de vous l’exposer.

Il suffit d’un peu de volonté, de discipline et vos résultats seront décuplés. Gardez en tête que l’alimentation est le tout premier vecteur de santé, de bien-être, de performance et d’esthétique corporelle. Rien que ça, oui. Je crois que ça vaut bien la peine de s’y intéresser un peu, n’est-ce pas ? 🙂

Love & WOD,

Alex.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager au tour de vous ! Merci d’avance pour votre soutien ! 🙂

 


Laissez-nous vos impressions et questions en commentaires ! 🙂

* Retrouvez-nous sur Facebook, Twitter, YouTube et Instagram pour rester au courant de toute l’actu d’UCPmuscu ! *

 

DISPO SUR VOTRE STORE UCP :

Coaching Training Perso #BuiltByUCP

Coaching Diététique Perso #UCPdiet

Les Ebooks UCPmuscu

Notre sélection de vêtements et Accessoires de CrossFit

Merci à nos partenaires pour leur soutien :

Bénéficiez de nos avantages partenaires avec SuperPhysique

 

 

Retrouvez nos Coachings, Ebooks, Vêtements et Accessoires sur le SHOP UCPmuscu !

Code UCPMUSCUSP pour obtenir 5% de réductions sur vos achats sur la boutique SuperPhysique.

Code UCPM15 pour obtenir 15% de réductions sur vos achats sur la boutique Fruit4Fit.

Alex Reither
Alex Reither

Pratiquant de musculation depuis 2009, puis de CrossFit depuis 2013. Mais aussi :
– Animateur et co-fondateur d’UCPmuscu (depuis 2012)
– Ayant suivi plus d’une centaine d’athlètes au travers de la Programmation #BuiltByUCP
– Formé à la Diététique du Sportif par l’école du Cercle des Etudes Sportives Appliquées
– Coach en Nutrition, membre de l’équipe de la Box CrossFit Grillen
– CrossFit™ Level 1 Trainer
– Membre de la rédac’ de WorkOut Mag’.

7 Comments

  1. flora dit :

    Je m’intéresse de prêt à l’alimentation et la nutrition notamment sportive, étant moi même sportive.
    L’article est intéressant et ta journée type très bien équilibrée c’est sur! Cela-dit je suis un peu surprise pour le café du matin, car le café est très acidifiant pour l’estomac et comme le thé il a tendance à empêcher le fer de se fixer.
    Concernant aussi les protéines en poudre, je suis toujours un peu surprise de voir les athlètes mangeant Paléo, consommer des prot en poudre de marques qui proposent des produits avec souvent beaucoup d’ingrédients peu naturels (toutes sorte d’édulcorants, de colorants etc…).
    Après en avoir consommé moi aussi, je suis passée à la protéines bio sans ajouts de quoi que ce soit, vu qu’à côté je consomme 80% de bio c’est plus logique selon moi…
    Quelle protéine consommez-vous?

    • Alex Reither dit :

      Bonjour Flora, et, avant tout, merci pour ton retour, ravi que l’articl t’ait interpellée ! 🙂
      Pour ce qui du café, c’est aussi l’un des meilleurs « boosters » naturel, source de nombreux antioxydants, même si sa consommation à outrance devient nocive, c’est comme le vin, à petite dose, c’est que du bonheur 🙂
      Pour ce qui du thé, là encore, ses vertus sont très nombreuses, comme le prouve cet article – le site en contient tout un tas d’autres – c’est probablement la boisson la plus saine, si on exclue l’eau la plus pure qui soit 🙂
      Pour ce qui est des protéines, le budget est la seule réponse que j’ai à te donner ! 🙂
      Je considère sain de consommer de l’Isolat garanti sans OGM plutôt qu’un Concentrat bas de gamme, mais bien sur, à choisir, il vaut toujours mieux se tourner vers des sources plus naturelles, comme les blancs d’oeufs bio. L’idée n’est pas forcément de faire ce qu’il y à de meilleur – sauf si vous avez un budget drastique – mais de tendre vers le meilleur ! 🙂
      A titre personnel, je consomme un Isolat de Whey de chez BulkPowders. 🙂

  2. David dit :

    Slt Alex
    Très beau site, très didactique, visuel et pédagogique. Bref, tout ce qu’un débutant en Crossfit ou un Crossfitter aguéri recherche.
    Par contre, je n’adhère pas au discours du paléo sauveur de la santé. Je respecte les croyances de chacun, mais il faut bien avouer que l’on n’a jamais vécu aussi longtemps que maintenant. L’espérance de vie est au plus haut. Elle est certes en train de régresser lentement, mais l’alimentation moderne, bien que très critiquable, n’a pas augmenté la mortalité. Je ne parle pas des régimes hypercaloriques riches en glucides et lipides, sources d’obésité et de maladies cardiovasculaires, mais d’une alimentation équilibrée, recommandée par nos sociétés savantes.
    Nous ne sommes plus des chasseurs cueilleurs, à la recherche de nourriture autour de la planète. Et certes, l’intolérance au gluten existe (immunologique), l’intolérance au lactose également (déficit enzymatique). Mais tout cela a été bien pris en charge par les multinationales agro-alimentaires qui s’en mettent plein les poches.

  3. David dit :

    Et il faut bien dire que le côté paléo-compléments alimentaires est un peu paradoxal, non ?

    • Alex Reither dit :

      Salut David ! 🙂
      Merci pour ton message, comme l’a déjà souligné mon associé, ça nous fait plaisir 🙂
      Tu as, à la fois, bien saisi (Paléo-compléments) et mal saisi le paradoxe de mon message.

      Si tu relis bien l’article, tu comprendras aisément que justement, « mon approche » se base sur un mélange de choses. Ce n’est pas du Paléo à proprement parler, mais ça s’en inspire – tout comme ça s’inspire de la chrononutrition, des avancées de la médecine et de la disponibilité des compléments alimentaires – car, comme tu l’as souligné, on n’est plus chasseurs-cueilleurs.

      Ce que je recommande, c’est les grandes lignes du Paléo :
      – Beaucoup de végétaux,
      – Beaucoup de viandes, poissons et œufs, frais et bio dans la mesure du possible,
      – Beaucoup de noix et graines

      En revanche, je ne me gêne pas pour y ajouter avoine, sarrasin, patate douce, riz, huiles végétales, compléments alimentaires et ce, pour la bonne et simple raison que justement, notre avancée en terme de santé nous permet de dire que ces choix peuvent être pertinents. 🙂

      L’idée, c’est simplement d’aller piocher les bonnes idées là où elles se trouvent. 😉

  4. Fab dit :

    Pour le côté visuel et esthétique, en l’occurence c’est moi qui te remercie 🙂

    Pour ce qui est de la paléo, Alex te répondra sans aucun doute mais je me permet de rajouter mon grain de sel.

    Si, comme c’est mon cas, tu es particulièrement intolérant au gluten voire au lactose, la paléo est surement l’une des solutions les plus indiquées pour éviter certains désagréments (dans mon cas allergies et réactions en tout genre tel que eczema ou bien douleurs d’estomac pour ne citer que ca).

    Quant aux supplements tout est une question de provenance. Personnellement la vitamine D m’aide beaucoup et surtout, surtout, la paléo représente une solution pour beaucoup pour manger plus sain, donc éviter la sacro sainte multinationale agro alimentaire justement 🙂

    En tout cas je suis heureux de constater que tu trouves ton compte sur notre site, on est que trop heureux, Alex et moi, de pouvoir aider le plus grand nombre, ca a toujours été le but du site 🙂

  5. David dit :

    Tu présentes effectivement une véritable intolérance au gluten et au lactose. Mais actuellement, les grosses multi de l’agro profitent de ces deux intolérances-allergies pour vendre des produits sans gluten et sans lactose, en faire la promotion, et entretenir, voire amplifier le phénomène. Etant dans le domaine de la santé, je peux vous dire que le nombre de parents ne voulant plus donner du lait à leur gamin sous prétexte de risque d’intolérance au lactose (alors que pour l’été, il faut être déficitaire en l’une des enzymes de dégradation du lactose) est énorme, alors que le lait reste un aliment fondamental de la croissance.

ubermenu.min.js wp_enqueue_script( 'jquery' );