Doit-on planifier ses séances, ou s’entrainer au feeling ?

En functional training, comme dans de nombreuses autres disciplines, on retrouve deux manières d’aborder son entrainement :

– D’un côté ceux qui planifient leurs séances à l’avance, soit assez grossièrement (on se focalise sur une tâche précise, sans autres indications importantes) soit de manière très précises (des cycles qui s’enchainent avec une échéance précise, des micro-cycles orientés sur le développement d’un facteur ou d’un autre, avec un volume total hebdomadaire calculé selon une fourchette stricte)

– D’un autre côté, ceux qui y vont “au feeling”, c’est à dire qui suivent, en quelques sortes, leurs envies au jour le jour, soit totalement (“je vais à la salle, et je vois vers quoi je m’oriente”) soit avec quelques grandes lignes (“tant que je fais de l’Épaulé-jeté, de l’Arraché et du Squat deux fois par semaines, au moins un Metcon et une séance de skill au Muscle-ups, je rempli le reste de mes sessions de functional training comme je l’entend”).

Ces deux “écoles” prétendent souvent que leur approche du functional training est meilleure que l’autre, et ils ont raison et tort à la fois. Simplement, chaque approche à son intérêt, ses bénéfices vis-à-vis de l’autre, c’est ce que nous allons voir dans cet article.

(suite…)

0 commentaire